Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 12:42

Avec la possibilité de revoir ultérieurement plusieurs séries ou émissions de télé en vidéo, je viens de trouver quelques films québécois qu'il est possible de regarder en entier et de très bonne qualité, je parle ici de la vidéo.

Parce que moi le décalage image-son, après 3 minutes: je démissionne.

Donc, récemment, sans chercher vraiment je suis arrivée sur une page de partage de vidéos, avec quelques films québécois et je me suis lancée avec Dédé, à travers les brumes.

Évidemment que je connaissais les premières chansons des Colocs, mais leur 2e album est sorti après mon départ, ainsi que la fin brutale de la vie d'André.

J'ai donc bien apprécié le style du film qui raconte le plus fidèlement possible-je crois-, la grande simplicité de ce poète qui, entouré d'autres artistes amochés par la vie, a donné chair à ces magnifiques chansons!

Une histoire empreinte d'Humanité, à voir!

De belles surprises!

Ayant envie de regarder une autre production de chez-moi, j'ai jeté mon dévolu sur Sans dessein.

Produit avec peu de moyens financiers, le rendu est bien léché et j'adore ce genre d'univers loufoque et totalement déjanté!

Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:19
Mes films de septembre -2

Le discours d'un roi:

" D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’abdication de son frère Edouard VIII. D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie. "

Mes films de septembre -2

J'avais failli pouvoir le regarder juste avant la fermeture de Megaupload, mais je n'avais pas réussi. Il était temps que je vois ce magnifique film.

C'est très intéressant et touchant de voir comment la vie de ce roi, promu instantanément, est chamboulée, il a dû monter sur le trône et surtout se faire entendre sur la scène internationale.

Heureusement que cet Australien, aux méthodes loufoques, a réussi à lui donner assez confiance pour devenir ce roi bien aimé et faire oublier son défaut de langage, maintenant maîtrisé.

Mes films de septembre -2

Monsieur papa:

" Marius Vallois a douze ans et besoin d’un père.
Marie Vallois a un fils de douze ans, de lourdes responsabilités professionnelles, un amant à calmer, un poste à pourvoir, une soeur adorée, un cousin compliqué mais aucun père pour Marius.
Robert Pique a une centrale vapeur, toujours du linge en retard, un fantasme chinois, une voisine qu’il protège et cherche du boulot.
Monsieur Papa est l’histoire du curieux lien qui va se tisser entre ces trois personnages. Un lien qui leur donnera beaucoup de fil à retordre et des attaches pour la
vie. "

Mes films de septembre -2

Excellent film qui m'a bien fait rire par moments et où j'ai fini en larmes, tellement la chute est géniale!

Mes films de septembre -2

Crazy, stupid, love:

" À tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne. "

Mes films de septembre -2

Je suis passée à deux doigts de décrocher après la multitude de scènes de Bar et de drague... jusqu'à ce que Cal aille s'occuper en douce de son jardin durant la nuit. Là j'ai commencé à rire et j'ai décidé d'aller jusqu'au bout.

La dernière partie est rigolote, mais on est loin du chef d'oeuvre quand même!

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 11:31
Mes films de septembre -1

Je m'appelle Eugen:

"Dans la Suisse des années 60, quatre enfants turbulents, Eugène, Wrigley, Eduard et Bäschteli, s'enfuient de leur camp scouts, armés d'une carte au trésor, et partent à la recherche de Fritzli Bühler, "le Roi des garnements". La disparition des garçons est vite découverte et les parents s'en vont à la poursuite de leurs enfants."

Pour bien suivre, il faut vraiment avoir les références suisses et même typiquement alémaniques. Un gentil film quand même.

Mes films de septembre -1

Jeux de pouvoir:

Stephen Collins est membre du Congrès américain et préside le comité qui supervise les dépenses de la Défense. Ambitieux, il incarne l'avenir de son parti et pourrait bien devenir un des leaders du pays. Lorsque sa jeune assistante est tuée dans des circonstances mystérieuses, certains secrets font surface...
Cal McAffrey, journaliste chevronné et ami de longue date de Collins, est chargé par sa rédactrice en chef, d'enquêter sur l'affaire. Avec une jeune journaliste, Della Frye, McAffrey tente de découvrir l'identité du meurtrier. Il ignore qu'il s'attaque à un complot qui menace les structures mêmes du pouvoir. Lorsque des milliards sont en jeu, tout le monde devient suspect
...

Mes films de septembre -1

Excellent film avec une chute étonnante!

Russel Crowe en journaliste mal dégrossi mais à l'esprit affuté est toujours aussi séduisant pour moi, Ben Affleck, en politique tout propret aussi . J'ai bien aimé!

Mes films de septembre -1

Les femmes du 6e étage:

Paris, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change rigoureux et père de famille « coincé », découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit... au sixième étage de son immeuble bourgeois.
Maria, la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant et folklorique à l’opposé des manières et de l’austérité de son milieu. Touché par ces femmes pleines de vie, il se laisse aller et goûte avec émotion aux plaisirs simples pour la première fois. Mais peut-on vraiment changer de vie à 45 ans
?

Je n'ai pas l'habitude de voir Luchini calme et posé comme dans ce rôle. Très touchant ce bourgeois qui découvre la vie de labeur toute simple de ces femmes de ménage espagnoles. À voir!

Repost 0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 15:58

Mes films du mois de juin, on dira un film par semaine vu qu'il y en a 4 dignes de mention.

Kiss And Kill: j'ai adoré! Une histoire folle et pleine de rebondissements, avec des acteurs que je ne connaissaient pas. Sauf Tom Selleck bien évidemment!

La chance de ma vie: un autre film qui m'a étonnée, fait rire et les jolis revirement de situations sont géniales!

J'ai découvert Virginie Efira tout récemment à On n'est pas couchés: je l'ai trouvée excellente. Quant à François-Xavier Demaison: c'est aussi une découverte pour moi. Elie Semoun est craquant de folie délirante et c'est toujours un plaisir de revoir mon compatriote Yves Jacques.

Une famille très moderne: Une autre histoire loufoque et hilarante qui nous change des comédies moralisatrices!

Les particularités que le père a léguées à son fils ne laissent aucuns doutes sur sa paternité et pourtant.....

À bout portant: film policier avec des moments insoutenables de suspense. J'ai adoré!

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 18:42

Je ne vais pas vous reparler de ces deux films, mon mois de mai a été assez occupé côté cinéma!

Mes films du mois de mai

Les noces rebelles, avec Kate Winslet et Léonardo DiCaprio.

Un film troublant, avec l'histoire de ce couple qui renvois l'image du couple idéal alors que....

Mes films du mois de mai

Bad Teacher, avec Cameron Diaz, avec lequel j'ai passé un bon moment, sans toutefois être un grand film!

Mes films du mois de mai

Rio, alors-là! Un pur bijou de dessin animé que j'ai adoré. À voir et à revoir!

Mes films du mois de mai

Les Schtroumphs, film que j'ai bien aimé aussi. À revoir pour jouir de toutes les subtilités de ces petits êtres bleus avec le monde réel!

Mes films du mois de mai

Et pour finir: Country Strong, avec Gwyneth Paltrow. Une belle histoire qui hélas laisse peu de place à quelque surprise que ce soit!

J'ai plus ou moins aimé son concert de finale qui m'avait l'air d'un pastiche d'un spectacle de Céline Dion.....

Repost 0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 09:41

Un très bon film dont j'avais vu la publicité lors de sa sortie en 2010, sans toutefois y porter plus d'attention que ça.

Juste après avoir revu l'excellent Le premier jour du reste de ta vie, avec Marc-André Grondin et Jacques Gamblin que j'adorent, il se trouve que la télé m'offre Le nom des gens, avec Jacques Gamblin deux jours plus tard!

L'air de rien.......

Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause - ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu'en gros, tous les gens de droite sont concernés.

En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin, comme celui des cuisines, quadragénaire discret, adepte du risque zéro.

Elle se dit qu'avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses..

Un film d'une grande poésie. À partir de l'histoire de deux familles, où les destins des grands-parents respectifs ont contribué à former une mosaïque assez courante de l'époque en France, la rencontre de Bahia et de Martin nous mène au coeur du combat délirant de celle-ci et de la vie tranquille de Martin qui a grandi dans une famille on ne peut plus "linéaire" dans l'affectif.

Pourtant ces deux personnages qui sont aux antipodes vont faire un bout de chemin ensembles. L'exubérante s'assagira un peu et le calme Martin prendra de la bouteille au sein de la bande d'amis de Bahia.

Le clivage gauche/droite, les accusations de fachismes, les séquelles bien présentes vécues par les Juifs survivants de l'Holocauste, les anciens combattants et/ou les réfugiés Algériens sont pris à parti dans cette histoire d'amour.

Avec beaucoup d'humour et de tendresse, le réalisateur Michel Leclerc nous montre toutes ces facettes qui font la France d'aujourd'hui.

Et la France du futur? Elle pourrait avoir le visage ou plutôt le nom de: Chang Martin-Benahmoud :)

PS: On est tous l'étranger de quelqu'un!

Repost 0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 11:41
Mes films d'avril

Un film que j'attendais depuis un bon moment:

Iron Man 2: fidèle à ses promesses, divertissant.

Mes films d'avril

Celui-ci j'avais bien hâte de pouvoir le voir! Comme toujours; ça fait un bien fou de voir un film québécois ;)

Bien construit, j'ai quand même bien moins ri de ce que je m'y attendais!

Mes films d'avril

Et puis le meilleur du mois: Prince de Perse!

J'ai trouvé que le film était construit pour un public jeune et féru de jeux vidéos, ça m'a un peu dérangée jusqu'au milieu du film. Ensuite l'action devient très intéressante et la chute est magnifique!

Repost 0
Published by beolouk - dans Cinéma, Télé
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 11:34

Seul film que j'ai regardé en mars, mais quel film!

 

identite.jpg

 

 

Alors qu'il est à Berlin pour assister à une conférence, un homme tombe dans le coma, suite à un accident de voiture. Une fois réveillé, il apprends qu'un autre homme a pris son identité et cherche à le tuer.

 

Avec l'aide de la jeune femme qui conduisait le taxi avec lequel il a eu son accident, il va tout mettre en oeuvre pour prouver qui il est.

 

Je me suis prise au jeu de bout en bout et jusqu'à la chute finale: je n'ai absolument rien soupçonné! Magnifique film!

Repost 0
Published by beolouk - dans Cinéma, Télé
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 12:53

Le mois le plus court de l'année et quand même pas mal de films intéressants!

 

Tout d'abord:  Tamara Drewe:

 

tamara.jpg

 

Avec son nez refait, ses jambes interminables, son job dans la presse people, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les coeurs, Tamara Drewe est l'Amazone londonienne du XXIe siècle.
Son retour au village où vécut sa mère est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix.
Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur de best-sellers, universitaire frustré, rock star au rancart ou fils du pays, tous sont attirés par Tamara dont la beauté pyromane et les divagations amoureuses éveillent d'obscures passions et vont provoquer un enchaînement de circonstances aussi absurdes que poignantes.

 

J'ai bien aimé le cercle d'écrivains plus ou moins performants! Le plus adulé étant le moins crédibles dans la vie. Pour le reste: c'est un film divertissant, sans plus.

 

 De vrais mensonges:

 

tautou.jpg 

 

Un beau matin de printemps, Emilie reçoit une lettre d’amour, belle, inspirée mais anonyme. Elle la jette d’abord à la poubelle, avant d’y voir le moyen de sauver sa mère, isolée et triste depuis le départ de son mari. Sans trop réfléchir, elle la lui adresse aussitôt. Mais Émilie ne sait pas encore que c’est Jean, son employé timide, qui en est l’auteur. Elle n’imagine surtout pas que son geste les projettera dans une suite de quiproquos et de malentendus qui vont vite tous les dépasser…

 

Malgré que les effets de l'intrigue de base soient attendus, le jeu magnifique de Sami Bouajla apporte de la profondeur à l'ensemble. Bien aimé!

 

Le come back:

 

 

come-back.jpg

 

Le chanteur pop Alex Fletcher a connu la gloire dans les années 80, avant d'en être réduit à hanter les podiums des parcs de loisirs, foires agricoles et autres temples de la chansonnette rétro. Ce talentueux musicien, que chacun croit fini, se voit cependant offrir un come-backde la dernière chance lorsque la jeune diva Cora Corman l'invite à écrire et enregistrer en duo avec elle une chanson de son prochain album.

 

L'ennui est qu'Alex n'a rien composé depuis dix ans, qu'il n'a jamais été parolier... et qu'il doit livrer son chef-d'oeuvre dans la semaine !
C'est alors qu'entre en scène la fantasque et craquante Sophie Fisher, dont le verbe haut en couleur, aussi inventif qu'imagé, ravit notre artiste. Celle-ci hésite à collaborer avec un personnage aussi léger qu'Alex, mais la musique, qui sait si bien adoucir les moeurs, a aussi le don d'enflammer les coeurs...

 

J'ai adoré la belle complicité entre Hugh Grant et Drew Barrymore. Le film nous montre des aspects moins connus au sujet de vedettes qui au fil du temps perdent pieds dans le système, mais qui sont encore dans le coeur de leurs fans. Aussi, les phénomènes de masse de vedettes qui émergent à peine et qui pourtant ont déjà une foule à leurs pieds.

 

Moi, moche et méchant:

 

moche.jpg 

 

Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !)...
Gru affectionne toutes sortes de sales joujoux. Il possède une multitude de véhicules de combat aérien et terrestre et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route... jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa.
Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve : trois fillettes prénommées Margo, Edith et Agnes.

 

Un petit bijou animé, à voir et à revoir!

 

Au-delà:

 

audela.jpg

 

 

 

Au-delàest l'histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu'elle soulève. George est un Américain d'origine modeste, affecté d'un "don" de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l'être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l'Au-delà.

 

Excellent film de Clint Eastwood qui fait plus qu'effleurer ce sujet qui intrigue l'humanité depuis toujours.

 

L'Île de Nim:

 

Nim.jpg

 

 

Nim est une petite fille de 8 ans vivant avec son père sur une île sauvage, petit paradis désert au milieu de l'Océan Indien. Entre ses amis imaginaires et ses animaux de compagnie, elle ne s'ennuie pas une seule seconde.
Lorsque son père est coincé en mer après un accident et qu'elle se retrouve seule à devoir défendre son île contre des pirates impitoyables, elle demande de l'aide au fameux Alex Rover, sans savoir que c'est un personnage fictif écrit par une romancière solitaire et agoraphobe.
Celle-ci, émue par la détresse de Nim, décide de traverser le monde pour secourir une petite fille qu'elle n'a jamais vue.

 

Une histoire qui n'est pas sans rappeler l'imaginaire merveilleux de Fifi Brindacier!

 

Repost 0
Published by beolouk - dans Cinéma, Télé
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 14:05

Nouvelle approche, parce que j'ai parfois de la peine à trouver le temps et l'envie de faire un billet, aussi parce que de regrouper le peu de films que je vois dans un mois ce n'est pas une mauvaise idée non plus hein?

 

 Benvenuti al Sud:

benvenuti

Alberto, directeur d’une agence de la Poste dans une petite commune de la province de Brianza en Lombardie, est prêt à tout, sous la pression de sa femme Silvia, pour obtenir une mutation à Milan. Même à faire semblant d’être handicapé pour passer devant tout le monde. Mais le subterfuge ne fonctionne pas, et pour le punir on le mute dans un petit village de Campanie, dans la région de Naples, ce qui pour un habitant du nord de l’Italie est un vrai cauchemar.

 
Bourré de préjugés, Alberto part seul vers cette région qu’il se représente infestée de mafieux, d’ordures dans les rues et de “bouseux” fainéants. A sa grande surprise, il découvrira au contraire un endroit plein de charme, des collègues attachants, une population accueillante. Il se fera même un grand ami en la personne de Mattia, le facteur, à qui il donnera un coup de main pour reconquérir le coeur de la belle Maria. Mais il se retrouve face à un nouveau problème : comment le dire à Silvia ?

 

Je n'ai même pas encore vu Bienvenu chez les Chtis dont ce film est inspiré. Je ne pense pas que ce soit important pour apprécier cet humour italien qui m'a beaucoup plu.

 

The Town:

 

the-town.jpg

 

Doug MacRay est un criminel impénitent, le leader de facto d’une impitoyable bande de braqueurs de banque qui s’ennorgueillit de voler à leur gré sans se faire prendre. Sans attaches particulières, Doug ne craint jamais la perte d’un être cher. Mais tout va changer le jour où, lors du dernier casse de la bande, ils prennent en otage la directrice de la banque, Claire Keesey.

 
Bien qu’ils l’aient relâchée indemne, Claire est nerveuse car elle sait que les voleurs connaissent son nom… et savent où elle habite. Mais elle baisse la garde le jour où elle rencontre un homme discret et plutôt charmant du nom de Doug….ne réalisant pas qu’il est celui qui, quelques jours plus tôt, l’avait terrorisée. L’attraction instantanée entre eux va se transformer graduellement en une romance passionnée qui menacera de les entraîner tous deux sur un chemin dangereux et potentiellement mortel.

 

J'ai bien aimé et il me semble que ça décrit bien la vie difficile de certaines villes des États-Unis. Dans un quotidien hier, j'ai lu l'histoire d'une dame qui a perdu ses 4 enfants. Tous les quatre sont morts tués par balle.... dans leur propre ville! L'horreur!

 

Salt:

 

SALT.jpg

 

Evelyn Salt est sans aucun doute l’un des meilleurs agents que la CIA ait jamais comptés dans ses rangs. Pourtant, lorsque la jeune femme est accusée d’être une espionne au service de la Russie, elle doit fuir. Evelyn Salt va faire appel à sa remarquable expertise pour échapper à ceux qui la traquent, y compris dans son propre camp. En cherchant à percer le secret de ceux qui la visent, Salt va brouiller toutes les pistes. Est-elle vraiment ce qu’elle prétend ? Désormais, une seule question se pose : qui est Salt ?

 

J'ai adoré l'angle choisi pour traiter un sujet déjà maintes fois abordé. Très bon film!

 

Shutter Island:

 

Island.jpg

En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ?

 

Ce film totalement déstabilisant est magnifique! C'est vraiment un tour de force que de nous amener la réelle intrigue dans les dernières minutes!

 

Repost 0
Published by beolouk - dans Cinéma, Télé
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de beolouk
  • Le blog de beolouk
  • : De tout, de rien dans la vie d'une Québécoise vivant en Suisse
  • Contact

Bienvenue

iiiiii.gif

Merci de passer me voir!

Recherche

Coups de coeur:

 

tintin2-033.jpg

 

17 av 12 016

Ma liseuse:

 

 

archos.jpg

Cliquez sur l'image pour voir les détails.