Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 10:01

J'ai débuté la série de Bond avec Pierse Brosnan!

 

 

 

C'est bien l'été quand ils repassent des classiques, j'en ai déjà un autre en banque à regarder plus tard.

 

Un bon petit film français: ça ne fait pas de mal non plus! J'aime beaucoup Valérie Lemercier et Gilles Lellouche qui forment un couple bien crédible.

 

 

J'ignore comment ils sont arrivés à rendre le gamin totalement détestable et même craignos au premier regard: bravo petit bonhomme!

Ses premiers sourires arrivent tout juste avant la fin du film.

 

Si ce n'était que la pause estivale m'apporte une quantité de films que j'ai déjà vus; je n'aurais probablement pas enregistré celui-ci:

 

 

 

En même temps j'adore Michael Caine. Dommage qu'il y aie des ces longueurs pas possibles! Particulièrement les petits concerts quotidiens de ce Centre de bien-être suisse.

 

Au milieu du film on se demande encore à quoi ça rime cet étalage de soins divers et variés, il faut bien de la patience pour aller jusqu'à la fin.

 

C'est justement vers la fin qu'on prends un peu de plaisir, malgré la lourdeur du sujet. Et c'est en larmes qu'on conclut le tout!

 

 

 

 

C'est le genre de film glauque qui me fait froid dans le dos! Tout débute dans un chantier forestier, interdits de couper des arbres sains, une entreprise engage des gens pour les empoisonner.

 

Déjà là: c'est contre mes principes.

 

Le reste est à l'avenant: atmosphère glauque de l'amérique profonde où les gens vivent dans des maisons insalubres, où l'alcoolique n'hésite pas à en tuer un autre pour lui piquer sa bouteille d'alcool!

 

Heureusement le fond de l'histoire est la belle relation entre Garry, gamin livré à lui-même et qui se débrouille vaillamment pour se faire une place dans un monde d'adultes et Joe, homme impulsif et violent qui le prends sous son aile.

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 09:26

Quelle belle brochette d'acteurs! Voilà le genre d'intrigue qui tient en haleine du début à la fin. 

Un mafieu à l'impulsivité imprévisible qu'un Jack Nicholson rends tout à fait crédible, a placé ses pions au sein même de la police. La police a fait de même. 

 

 

 

Je ne m'attendais pas ce style de film en commençant à regarder Vidocq! 

 

C'est captivant et plein de surprises. 

 

 

 

Encore une belle découverte que ce film de Spielberg! À partir d'une histoire vraie, on plonge dans les années fortes de l'abolitionniste, qui grâce à pas moins de 3 procès gagnera la liberté de quelques 50 africains kidnappés, vendus au espagnols, volés par les portugais. 

 

 

 

Suite à une mutinerie, ils sont libres et quand même à la merci des 2 navigateurs portugais, perdus en mer qu'ils sont. 

 

Sauvés par les gardes-côtes américains: c'est au premier procès qu'ils gagneront le statut d'êtres humains. 

 

C'est troublant de voir l'évolution de la communication au fil du temps. La plus belle trouvaille de Spielberg étant l'extase de Cinque devant.la violette africaine 😊

Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 09:11

Un an après avoir vu et bien aimé la version avec Pierre Niney, celle de Bonello avec Gaspard Ulliel m'a un peu déçue....

 

Je me suis presque emmerdée durant les 45 premières minutes, c'est vous dire la ténacité dont j'ai fait preuve pour aller au bout!

 

 

Premiers agacements à cause des interférences audios qui prennent le pas sur la voix d'Ulliel qui doit parler doucement comme YSL, alors pourquoi y superposer une émission radio, des infos, de la musique. Sans parler de l'interminable séquence de négociation avec la traductrice- vachement efficace - ce qui donne un verbiage bilingue qui s'entrelace à une vitesse folle.

La trame musicale qui nous fait traverser les époques est absolument sans intérêt pour moi. Je n'ai rien reconnu.... j'étais pourtant née! Et je ne parle pas des gens qui dansent exactement pareil à TOUTES les époques!!!! Aberrant!

Sinon, PMI, JTI, BAT, cigarettiers internationnaux doivent encore se réjouir de la manne apportée par la haute consommation durant le tournage comme des retombées après visionnage....

Cher Gaspard, le film repose totalement sur tes épaules, c'est pour ça que je suis allée jusqu'à la fin.

Repost 0
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 12:16

Cette comédie romantique tourne rapidement en suspense dramatique à vous glacer les os! Excellent!

 

 

 

Ben Thomas nous est présenté comme un simple inspecteur du fisc. Sauf, qu'on se rends vite compte qu'il en fait plus quand on le voit visiter ceux à qui on croit qu'il destine un contrôle fiscal.

 

Il donnera de sa personne, littéralement, quand il sera persuadé d'avoir devant lui une bonne personne. Une grande leçon de vie.

 

 

 

Pensé comme un conte pour enfants, ce Walt Disney tient ses promesses.

 

J'ai trouvé le scénario un peu linéaire, ça reste un bon film familial, avec de jolies trouvailles dans les cascades.

 

 

 

Voilà une histoire que j'ignorais. J'ai pourtant fait des études en Histoire de l'Art!

 

Le film débute sur le départ de Margaret en voiture avec sa petite fille. On est dans les années 50, elle quitte le foyer familial pour refaire sa vie seule. C'est déjà tout un exploit pour une femme d'agir ainsi.

 

Alors, pourquoi donc accepte t-elle par la suite, l'étrange accord complice avec son nouveau mari?

 

Un film à voir pour bien comprendre les méandres de la manipulation...

 

 

 

Repost 0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 08:57

Comme c'est la tradition maintenant, on a eu la primeur sur la Télévision Suisse Romande du film Mommy de Xavier Dolan.

 

 

Quelques jours plus tard, il est passé sur ARTE, suivi de l'excellent documentaire de Tessa Louise-Salomé, expliquant la genèse du film. Documentaire à voir absolument pour bien comprendre l'univers de Xavier.

Avec Mommy, Xavier Dolan, qui a fait de la figure maternelle "le véhicule à travers lequel [il] exprime le mieux [ses] griefs envers la société", ausculte le Québec d’aujourd’hui sans misérabilisme. Déchirant mais néanmoins pétri d’espoir, le film fait salles combles et propulse le jeune cinéaste au rang d’icône de sa génération.

Il était une fois Mommy, documentaire d'ARTE

 

 

 

Le film maintenant, attendu comme toutes les productions de Xavier. Encore une fois c'est merveilleux pour moi de me plonger dans son univers qui décrit tellement bien *notre société.

 

 

J'y retrouve tous mes repères, comme toujours.

 

La fausse pudeur, le vernis n'existe pas pour ses personnages. Ils sont bruts, parfois brutaux dans le langage mais c'est comme ça chez nous! Cette violence est nécessaire pour se dire les vraies choses, l'hypocrisie crasse n'a pas sa place.

 

Déjà, dans la première scène, après l'accident: les tabarkaks qu'on peut lire sur les lèvres de Diane sont comme une caresse pour moi. Nul besoin de sacres tonitruants; par contre ils sont bien présents!

 

Sinon on a les variantes: esprit, calique, etc.

 

Il y a aussi les expressions que je ne peut pas employer ici. Exemple: S'habiller comme la chienne à Jacques! En 19 ans: je l'ai sortie pour la première fois il y a quelques semaines.

 

Sinon, je ne vous raconte pas l'histoire: il faut voir le film!

 

* Le Québec.

Repost 0
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 09:06

Un chassé croisé qui devient infernal. Voilà quatre adultes qui vont se torturer, s'interroger, se tromper, s'aimer, se détruire mutuellement.

 

 

 

Autre film étrange au début, on ne sait pas trop où on veut nous emmener, jusqu'à ce que Roger décime une bande de malfrats russes en un tour de main!

 

 

Et voilà:  la boucle est bouclée. Bilbon peut enfin rentrer chez lui après avoir réussi à sauver ses amis, sans éviter une terrible bataille regroupant les cinq armées.

 

 

 

Pour bien faire: il faudrait regarder les premiers opus, en même temps, malgré ça; j'avais la nostalgie de Mel Gibson qui naturellement ne pouvait pas reprendre son rôle à son âge. 

 

Par contre l'univers de Miller est bien dans une suite logique, toujours plein d'inventions imaginaires qui deviennent plausibles.

 

 

 

Repost 0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 15:43

Un scénario bien original pour traiter du fait que des expériences clandestines de l'Armée américaine concernant des techniques de lavage de cerveau laissent des séquelles.

 

Le tout sur fond de campagne présidentielle qu'un héros de guerre brigue sous les instances de sa mère manipulatrice.

 

Sauf que..... il n'est pas vraiment un héros de guerre: tout tient dans les souvenirs incrustés par cette expérience qui vaut des nuits de cauchemar à son ancien lieutenant....

 

 

 

Encore une superbe satire des James Bond et Cie! J'ai ri du début à la fin ce qui ne m'empêche pas d'avoir pris au sérieux la pauvre Susan que tout le monde accable. C'est quand même elle qui réussira la mission!

 

 

 

Un deuxième volet qui nous remets rapidement dans l'histoire. Une suite réussie!

 

 

Que voilà un film original sur le libre choix, les voyages dans le temps, les mondes parallèles! Un film à voir absolument! 

 

 

 

Rien n'arrête cette chère Catherine Frot! Là où d'autre se couvriraient de ridicule elle réussit toujours à nous persuader de la véracité de son personnage. Un autre film qui m'a bien fait rire et réfléchir.

 

 

 

Repost 0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 15:59

Biopic, non approuvé par la famille royale, qui fait honneur au grand destin de Grace Kelly. Actrice reconnue à Hollywood, elle délaisse pourtant ce monde de strass et de paillettes pour le grand Amour.

 

On la suivra sur le Rocher de Monaco où les premières années fastes de sa vie d'épouse aimée, de mère comblée, seront menacées par la violence des menaces du Général De Gaulle qui menace d'annexer Monaco à la France..... de force s'il le faut!

 

C'est alors que son statut d'étrangère, d'expatriée lui est constamment reproché par la population, aussi par Rainier qui n'apprécie pas ses prises de positions publiques dans les discussions politiques.

 

C'est pourtant par ce trait de caractère typiquement Nord-Américain qu'elle va oeuvrer à sauver Monaco de la mainmise française.

 

Excellente Nicole Kidman comme toujours!

 

 

 

L'I:E: à son meilleur, le transfert de l'esprit humain directement dans la machine qui devient rapidement omnipotente et autonome.

 

Son pire: l'avidité gourmande sans fin de la dite machine pour augmenter ses capacités et connaissances et ce faisant s'éloigner dangereusement des besoins de l'humanité.

 

 

 

Un film de Denis Villeneuve à vous glacer le sang dans les veines! La tension est déjà grande quand on se rends compte que les petites filles sont allées toutes seules chez l'une d'elle pendant que leurs parents passent une bonne soirée relax entre voisins.

 

Alors quand on ne les retrouvent nulle part c'est la panique qui fini par se transformer en révolte obsessionnelle. Excellent film avec une finale insoutenable!

 

 

Lionel Baier a le don de traiter de sujets dramatiques, non pas avec légèreté, mais tout en finesse il fini par alléger le sujet par des petites touches d'humour, de romantisme et autres petites surprises.

Comme toujours pour moi c'est un plaisir de reconnaître les lieux du tournage.

 

 

Repost 0
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 09:45

Très bon biopic qui relate la vie tumultueuse du génie du piano et du strass dans les années 70.

 

Excellent jeu d'acteurs: on y croit!

 

 

 

Si comme moi vous aimez Catherine Frot et Lambert Wilson, vous serez servis avec cette excellente comédie hilarante du début à la fin!

 

En prime il y a une vraie intrigue, à voir et à revoir!

 

 

 

On est en 2031 à bord du transperceneige qui file à vive allure tout autour de la Terre givrée depuis 18 ans!

 

Une hiérarchie implacable règne à bord, l'insurrection rebelle du peuple en queue de convoi nous dévoile le fonctionnement de ce drôle de train.

 

 

 

C'est évidemment le fait que le début de l'histoire se passe au Canada qui m'a attirée. On voit Alice se rendre en motoneige au chevet de malades isolés.

 

Au moment où on lui annonce par CB que sa mère vient de mourir, elle se rends en ville pour voir au rapatriement du corps en France.

 

Quelle n'est pas sa surprise quand on lui affirme que tout est réglé déjà! Elle s'envole donc pour la France et ce sera pour constate: d'un, que son père qu'elle croyait mort est bien vivant, de deux: qu'une femme froide et hautaine usurpe sa place!!!

 

 

 

Voilà un film qui m'a bien fait rire! L'opposition naturelle d'un flic qui a réussi malgré ses origines de la banlieue avec un policier un brin aristocrate et lèche cul de la capitale.

 

Histoire touchante bien rendue par ces deux grands acteurs!

 

 

 

 

Repost 0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 16:27

Une nouvelle version du haricot magique bien agréable à regarder.

 

 

 

Basé sur une histoire vraie, on voit comment un rêve d'enfant qui tout à coup se réalise, en vient par les horreur de la guerre à transformer ce héros en machine à tuer.

 

Eastwood, comme toujours, sait humaniser le tout en naviguant du passé au présent, du champ de bataille à la vie rangée qui est devenue insupportable!

 

On se prends à aimer ce héros dont la fin est terrible au vue de sa banalité.....

 

 

 

J'ai adoré ce film d'action époustouflant. Il y a des moments insoutenables tellement c'est à la seconde près. Magnifique!

 

 

 

Un autre film d'action assez prenant par sa thématique de n'être à l'abri nulle part maintenant que la technologie peut vous suivre à la trace.

 

 

 

 

J'adore ce genre de film fou fou fou! On en redemande et ça tombe bien car je crois qu'il y a un deuxième volet!

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de beolouk
  • Le blog de beolouk
  • : De tout, de rien dans la vie d'une Québécoise vivant en Suisse
  • Contact

Bienvenue

iiiiii.gif

Merci de passer me voir!

Recherche

Coups de coeur:

 

tintin2-033.jpg

 

17 av 12 016

Ma liseuse:

 

 

archos.jpg

Cliquez sur l'image pour voir les détails.