Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 09:12

 

C'est bon de retrouver l'univers fantastique de Lovecraft! Le maître de l'horreur qui va crescendo au fil des pages de ce récit paru en 1936, rejoint l'actualité

 

 

 

Je suis curieuse d'apprendre ce que les scientifiques vont nous révéler au fil de leurs recherches, tout comme je le suis de lire la suite de ce roman que je savoure lentement.

 

 

 

 

 

Repost 0
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 10:16

Les deux premières années de mariage de Louis-Henri et de Françoises se passent entre sorties nocturnes et tables de jeu où hélas: ils perdent régulièrement le peu qu'ils possèdent.

 

Louis-Henri ne désespère pas de briller aux yeux du roi en faisant campagne militaire à son nom. C'était sans compter sur la fascination soudaine de Louis XIV pour la marquise...

 

 

 

Louis XIV prend l’épouse Montespan comme maîtresse. Au lieu de s’en glorifier, Monsieur de Montespan réagit : il fait dresser des cornes immenses sur son carrosse et réclame que l’on accuse le Roi de pêché d’adultère. Toute sa vie ne sera qu’un incessant affrontement avec ce soi-disant Soleil qui lui a volé la femme qu’il adore et adule. Truculent, drôle et vif, Jean Teulé livre un roman délectable où tout est presque vrai, où tout est incroyable. Un roman à la mesure de ce cocu bafoué dont la rage jamais ne s’apaisera

Teulé réussit comme toujours à restituer l'ambiance de l'époque.

 

Ses descriptions sur ce qui a court, par exemple: tous ces courtisans-anes ne portant pas de culotte et qui font leurs besoins parfois au milieu de tous les autres..... on en a l'odeur aux narines!

Repost 0
Published by beolouk - dans J. Teulé Lectures
commenter cet article
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 15:56

Pour changer un peu de style tout en restant dans la fin du XVIIIème siècle, ça me fait du bien de retrouver Paul Féval. 

 

L'histoire se passe en 1794, alors que les Bretons s'affrontent les monarchiste aux républicains. Cette guerre fratricide est particulièrement âpre quand c'est au coeur d'un tout petit village breton.

 

 

Ce roman d'une cinquantaine de page se dévore rapidement!

 

 

Repost 0
Published by beolouk - dans Paul Féval Lectures
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 14:15

 

 

 

Je retrouve avec joie Joël Dicker avec son troisième roman: Le livre des Baltimore.

 

 

 

Je trouve qu'il a tellement une écriture cinématographique, ou digne des meilleures séries.

On suit la relation de Markus avec ses cousins de Baltimore de l'enfance jusqu'à la vie d'adulte.

La vision linéaire du petit Markus envers sa famille, qu'il considère avoir moins réussi que celle de son oncle, devient de plus en plus complexe avec le temps. C'est avec des aller-retours dans le temps que le lecteur saura le fin mot de l'histoire et la révélation de ce qu'aura été le Drame!

 

Son précédent roman sera tourné sous forme de séries sur la Côte-Nord au Québec.

Repost 0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 09:49

À peine la dernière page du Dictionnaire amoureux du Québec tournée, je me retrouve avec mon cher Dany qui revisite les codes de notre société qu'il a dû apprivoiser à son arrivée, il y a 40 ans, en tentant de les expliquer à Mongo qui débarque  à Montréal. 

 

 

Ce qui donne une autre version du même inventaire où il y a tellement de recoupements que n'importe quel sceptique sera confondu par cette pleine réalité de la société québécoise et de son Histoire. 

 

La version de la native, celle de l'émigré.  La vision du Sud versus le Nord. 

 

📖 Je retrouve avec délectation la plume de Laferrière qui sait mettre en lumière le moindre détail pour en faire une fresque démontrant que la société québécoise n'en est pas à une contradiction près, mais: que tout s'explique 😎

 

 

Repost 0
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 09:22

La Maison d'édition Plon nous offre une collection propre à abattre les clichés et idées reçues en confiant l'élaboration d'un dictionnaire amoureux à un auteur du cru.

 

La Suisse vient de publier le sien sous la plume de Metin Arditi. Pour ma part, c'est celui du Québec que je viens de lire.

 

Il faut dire que je suis dans une période faste versus le Québec, qu'est-ce que ça fait du bien!

 

Le dictionnaire amoureux, c'est un travail de mémoire qui me rejoint car je suis un pur produit de la Révolution tranquille. Bien que moins âgée que Madame Bombardier, je partage à 95% ses points de vue et opinions.

 

La prise de conscience due à l'expatriation, à l'éloignement, au désir de me fondre dans la société Suisse romande, sans devoir renier mes racines, mon éducation, mes convictions profondes reçoit ici une confirmation sans conteste.

 

 

 

De l'Accent aux Zouaves, à  nos saisons marquées, de la place unique du matriarcat dans notre société qui n'a pas d'égal dans tout l'Occident, tout comme nos grands personnages dont les plus paradoxaux sont Lévesque/Trudeau.

 

De la singularité de notre télévision qui, cernée par les anglos-saxons, n'a pas copié les modèles francophones mais s'est totalement inventée.

 

Du refus d'assimilation avec les Américains: parce qu'on est déjà habités par les cultures françaises, britanniques et amérindiennes.

 

Bref: une plongée ( immersion ) appaisante dans qui je suis au sein de ce peuple paradoxal que sont les québécois.

 

 

Denise Bombardier voit son dictionnaire comme une prise de conscience. «C’est un témoignage sur ce qui fait nos forces et sur pourquoi on est différent des autres. Je parle de nos valeurs, de notre territoire et surtout de nos mythes, car sans mythe on n’a pas de pays», a-t-elle conclu.

http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/10/30/dictionnaire-amoureux-quebec-denise-bombardier_n_6075458.html

Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 16:22

J'avais envie de continuer dans la même veine de lecture en attaquant les deux tomes parus en 1912: Le mystérieux docteur Cornélius.

 

Tome 1: Le sculpteur de chair humaine.

 

Tome 2: Les chevaliers du chloroforme.

 

Il y a même eu une mini-série basée sur ces romans et diffusée en 1984.

 

 

Lerouge m'étonnera toujours avec son mélange d'anticipation, d'horreur, de thriller, tout en dressant un tableau englobant les différences de points de vue et de coutumes entre les habitants du Nouveau-Monde et de l'Ancien Continent.

 

Dans ce dyptique, le plus étonnant étant la facilité du Docteur Cornélius de sculpter littéralement un visage pour en arriver à mystifier jusqu'aux parents de son "patient".

 

Seul bémol, mais bon c'est bien fait pour moi, de lire 2 histoires de suite et ce en plusieurs tomes chacune: j'en viens à me lasser légèrement du style d'écriture. Sinon, je recommande chaudement cet auteur!

Repost 0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 10:14

Après avoir savouré La princesse des airs il y a deux ans, je suis plongée dans La conspiration des milliardaires de Gustave LeRouge, en 4 volumes.

 

 

 

Dans la lignée d'écrivains comme Jules Verne, Le Rouge sait nous transporter dans un futur qu'il a écrit en 1899!

 

C'est passionnant à lire, aussi de constater les utopies plus ou moins farfelues de ces savants. Pourtant; il y a de leurs inventions qui existent vraiment maintenant! Passionnant dis-je!

Repost 0
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 15:52

Sauf erreur, c'est le quatrième Dumas que je lis. Â peine un peu plus de 200 pages qui nous plongent à la fin du XVIeme siècle où l'on découvre la vie paisible aux abords du Château d'Eppstein dans la forêt autrichienne. 

 

 

 

Tout en étant contemporain à la campagne de Napoléon qui régit ses armées sur le territoire, le récit concerne essentiellement que quelques personnages.

 

Un mariage arrangé, une jeune mère sous le joug de son mari tellement jaloux qu'il ne croira jamais que l'enfant qu'elle attends est de lui, en jugeant sévèrement sa 2ième femme qui a passé de longs moments avec un soldat hébergé au château durant son absence.

 

Une malédiction familiale qui sera le seul atout post-mortem de la jeune et douce dame.

 

Sans en dévoiler plus, j'ajouterai que c'est toujours un plaisir de plonger dans une autre époque, que malgré l'extrême longueur- en terme d'années- entre les évènements, Dumas sait nous surprendre par le dénouement de son histoire.

Repost 0
Published by beolouk - dans Lectures A.Dumas
commenter cet article
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 09:53

Le Bicentenaire de l'entrée de Genève au sein de la Suisse a été célébré l'an dernier. Napoléon était passé par là en envahisseur, ses soldats en fuite avaient laissé la place aux Autrichiens qui à leur tour ont oppressé la population genevoise.

 

Ces faits historiques ont inspiré Corinne Jacquet pour son thriller L'Ombre de l'Aigle.

Une jeune enseignante en Histoire a pour ambition de dynamiser le programme afin d'impliquer ses étudiants de manière plus active.

 

Elle ignorait qu'en fait c'est toute sa vie qui allait basculer........

Au fil de la lecture, c'est nous qui sommes happés par les découvertes au sein de cette famille d'historiens notoires, découvertes qui nous ramènent à l'époque de l'invasion napoléonienne.

 

On déambule en Vieille ville de Genève à notre époque et en parallèle à la fin du XVIIe siècle.

 

Pour savoir la fin de l'intrigue: il vous faudra lire cet excellent thriller.

 

 

Musée d'Histoire naturelle

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de beolouk
  • Le blog de beolouk
  • : De tout, de rien dans la vie d'une Québécoise vivant en Suisse
  • Contact

Bienvenue

iiiiii.gif

Merci de passer me voir!

Recherche

Coups de coeur:

 

tintin2-033.jpg

 

17 av 12 016

Ma liseuse:

 

 

archos.jpg

Cliquez sur l'image pour voir les détails.