Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 09:26

Quelle belle brochette d'acteurs! Voilà le genre d'intrigue qui tient en haleine du début à la fin. 

Un mafieu à l'impulsivité imprévisible qu'un Jack Nicholson rends tout à fait crédible, a placé ses pions au sein même de la police. La police a fait de même. 

 

 

 

Je ne m'attendais pas ce style de film en commençant à regarder Vidocq! 

 

C'est captivant et plein de surprises. 

 

 

 

Encore une belle découverte que ce film de Spielberg! À partir d'une histoire vraie, on plonge dans les années fortes de l'abolitionniste, qui grâce à pas moins de 3 procès gagnera la liberté de quelques 50 africains kidnappés, vendus au espagnols, volés par les portugais. 

 

 

 

Suite à une mutinerie, ils sont libres et quand même à la merci des 2 navigateurs portugais, perdus en mer qu'ils sont. 

 

Sauvés par les gardes-côtes américains: c'est au premier procès qu'ils gagneront le statut d'êtres humains. 

 

C'est troublant de voir l'évolution de la communication au fil du temps. La plus belle trouvaille de Spielberg étant l'extase de Cinque devant.la violette africaine 😊

Repost 0
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 09:06

Un chassé croisé qui devient infernal. Voilà quatre adultes qui vont se torturer, s'interroger, se tromper, s'aimer, se détruire mutuellement.

 

 

 

Autre film étrange au début, on ne sait pas trop où on veut nous emmener, jusqu'à ce que Roger décime une bande de malfrats russes en un tour de main!

 

 

Et voilà:  la boucle est bouclée. Bilbon peut enfin rentrer chez lui après avoir réussi à sauver ses amis, sans éviter une terrible bataille regroupant les cinq armées.

 

 

 

Pour bien faire: il faudrait regarder les premiers opus, en même temps, malgré ça; j'avais la nostalgie de Mel Gibson qui naturellement ne pouvait pas reprendre son rôle à son âge. 

 

Par contre l'univers de Miller est bien dans une suite logique, toujours plein d'inventions imaginaires qui deviennent plausibles.

 

 

 

Repost 0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 15:59

Biopic, non approuvé par la famille royale, qui fait honneur au grand destin de Grace Kelly. Actrice reconnue à Hollywood, elle délaisse pourtant ce monde de strass et de paillettes pour le grand Amour.

 

On la suivra sur le Rocher de Monaco où les premières années fastes de sa vie d'épouse aimée, de mère comblée, seront menacées par la violence des menaces du Général De Gaulle qui menace d'annexer Monaco à la France..... de force s'il le faut!

 

C'est alors que son statut d'étrangère, d'expatriée lui est constamment reproché par la population, aussi par Rainier qui n'apprécie pas ses prises de positions publiques dans les discussions politiques.

 

C'est pourtant par ce trait de caractère typiquement Nord-Américain qu'elle va oeuvrer à sauver Monaco de la mainmise française.

 

Excellente Nicole Kidman comme toujours!

 

 

 

L'I:E: à son meilleur, le transfert de l'esprit humain directement dans la machine qui devient rapidement omnipotente et autonome.

 

Son pire: l'avidité gourmande sans fin de la dite machine pour augmenter ses capacités et connaissances et ce faisant s'éloigner dangereusement des besoins de l'humanité.

 

 

 

Un film de Denis Villeneuve à vous glacer le sang dans les veines! La tension est déjà grande quand on se rends compte que les petites filles sont allées toutes seules chez l'une d'elle pendant que leurs parents passent une bonne soirée relax entre voisins.

 

Alors quand on ne les retrouvent nulle part c'est la panique qui fini par se transformer en révolte obsessionnelle. Excellent film avec une finale insoutenable!

 

 

Lionel Baier a le don de traiter de sujets dramatiques, non pas avec légèreté, mais tout en finesse il fini par alléger le sujet par des petites touches d'humour, de romantisme et autres petites surprises.

Comme toujours pour moi c'est un plaisir de reconnaître les lieux du tournage.

 

 

Repost 0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 16:22

Un film assez dur, quoique c'est plus notre imagination qui fait le travail étant donné que le film est basé sur les récits et non sur les images de torture.

 

Tortures donc, qui ont été commises durant l'Apartheid et qui ont été mis en lumière lors de la Commission Vérité et  Réconciliation en 1996 à 1998.

 

 

 

Ce film est paradoxalement plein de douceur et de violence, d'arrogance et de simplicité, de romantisme et de matérialisme, et j'en passe.

 

Un petit bijou quoi! À voir absolument!

 

 

 

Pour ma part ce film est un chef-d'oeuvre, tant par le sujet qui m'a captivée, les effets spéciaux, sans parler de la performance de Scarlett Johansson!

 

 

 

J'ai enchaîné avec ce film qui m'a gardée dans le même esprit d'enchantement!

 

 

Et pour clore l'année: ce film totalement déjanté!

 

 

Repost 0
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 10:03
Mes films de décembre - 3

Un film qui montre l'ampleur du pillage fait par les nazis lors de la 2e Guerre mondiale, avec une brochette d'acteurs formidable.

Mes films de décembre - 3

Je me réjouis de ne pas avoir vu Tatum et McConaughey pour la premiÚre fois dans ce film, en fait j'avais juste envie de les revoir, tout simplement. C'est pas souvent qu'on a le temps d'admirer la plastique des corps masculins à loisir. Un film parfait pour ça! Puis, il y a une suite...

Mes films de décembre - 3

Une histoire palpitante, pleine de magie Ă©blouissante, mĂȘlant escroqueries Ă  grande Ă©chelle avec mystifications autant pour les protagonistes que pour le spectateur devant l'Ă©cran. TrĂšs bon film!

Mes films de décembre - 3

Une histoire rafraßchissante parmi les classiques de Noël vus et revus.

L’aventure d’un groupe de hĂ©ros, tous douĂ©s de pouvoirs extraordinaires. EmmenĂ©es par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingĂ©nieux, ces cinq lĂ©gendes vont devoir, pour la premiĂšre fois, unir leurs forces pour protĂ©ger les espoirs, les rĂȘves et l’imaginaire de tous les enfants.

Allocine

Repost 0
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 16:19
Mes films de décembre - 1

En temps normal, j'évite les films de vampires et de zombies, en revanche je n'ai pas regretté de plonger dans cette histoire apocalyptique bien faite au point de me faire aimer jusqu'à la fin.

Mes films de décembre - 1

J'avais adoré le premier volet vu en 1985, je n'ai pas été déçue par cet excellent opus qui fait immédiatement raccord 30 ans aprÚs. Magnifique!

Mes films de décembre - 1

J'aurais pu regarder Gravity mais j'ai laissé passer...... par contre j'ai super aimé Oblivion qui décrit un futur assez aseptisé tant qu'on en est pas au moment de la rencontre des supposés extraterrestres envahisseurs.... suspense et finale étonnante.

Mes films de décembre - 1

Et pour clore ce volet: une histoire vraie. Oscarisés, les deux acteurs principaux sont magnifiques d'intensité. J'aime beaucoup ce genre de film qui raconte une époque révolue, époque charniÚre en l'occurrence. Car il y a eu avant le SIDA et maintenant..... Un film à voir!

Repost 0
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 15:21
Mes films d'avril - 2

Je ne m'attendais pas Ă  un film aussi dĂ©jantĂ©! Ce film d'anticipation laisse entrevoir un futur absolument horrible oĂč il n'existe plus aucune vie privĂ©e, la brigade financiĂšre peut dĂ©barquer en trombe chez vous pour tout dĂ©truire, votre appartement comme votre vie, tout ça pour quelques factures en retard!

En tenant compte des moyens de l'époque ( 1985), ça reste un film qui donne froid dans le dos. Encore heureux que rien ou presque de ce qui est présenté ne se soit réalisé dans notre réalité!

Mes films d'avril - 2

J'ai bien aimé l'histoire, puis c'est le premier film que je vois avec Channing!

Mes films d'avril - 2

Moi qui adore les chevaux, cette histoire vraie m'a ravie, surtout que j'adore Guillaume Canet qui a renouĂ© avec sa passion de cavalier pour rendre ce film bien crĂ©dible. La scĂšne oĂč Jappeloup se sauve sur l'autoroute est terriblement prenante!

Mes films d'avril - 2

Excellent film! Préquelle aux Seigneurs des anneaux, la jonction est magnifiquement réalisée, au point qu'on se demande si on n'a pas déjà vu ce film, hihihihihi!

Repost 0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 11:21
Mes films de juin - 2

Un braquage de banque peu ordinaire, le but premier étant de mettre à jour une preuve accablante pour le propriétaire de cette banque.

Assez stressant Ă  regarder mais pas d'effusion de sang inutile. TrĂšs bien fait!

Mes films de juin - 2

Un autre bon thriller, plein de surprises en finale. J'ai bien aimé aussi.

Mes films de juin - 2

TrÚs bon film, qui montre bien le cynisme des traders et de tout ce petit monde sans pitié. Ou comment une poignée de ces gens déterminent le destin de milliers de petits épargnants.

Juste un détail: leurs salles boursiÚres sont un peu trop proprettes, je dis ça pour en avoir vu des dizaines à mon ancien travail. En réalité c'est un vrai foutoir, pire que des chambres d'adolescents!!!

Ceci dit: ce n'est pas un film pour rigoler ni se détendre. Mais il est intéressant de voir les dessous de ce qui régit notre société.

Repost 0
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 11:11
Mes films de mars - 2

Par effraction: " Will traverse une pĂ©riode difficile avec Liv, sa compagne. Il vient en plus d'installer son cabinet d'architecte paysagiste dans King's Cross, un quartier de Londres en pleine rĂ©habilitation. Ses luxueux locaux attirent une bande du coin qui le cambriole Ă  rĂ©pĂ©tition. ExcĂ©dĂ©, Will finit par suivre l'un des jeunes voleurs jusque chez lui oĂč le jeune homme, Miro, vit avec sa mĂšre, Amira, une rĂ©fugiĂ©e bosniaque.


Afin d'en apprendre plus sur le gang, Will s'arrange pour sympathiser avec Amira mais rapidement, des sentiments imprĂ©vus surgissent... Pour Will, c'est le dĂ©but d'une plongĂ©e au coeur d'un autre univers que le sien, et au plus profond de lui-mĂȘme. "

Mes films de mars - 2

Une histoire touchante, qui montre bien la difficultĂ© d'intĂ©gration d'un jeune qui est sous le joug d'un oncle qui ne se gĂȘne pas, mĂȘme Ă  Londres, Ă  appliquer la LOI de SA famille.....

Mes films de mars - 2

Nowhere boy: " John Lennon a grandi dans une famille pleine de secrets. ÉlevĂ© par sa tante Mimi, il retrouve Ă  l’adolescence sa mĂšre, Julia. ArrivĂ© en Ăąge de comprendre le mystĂšre qui a dĂ©chirĂ© ces deux sƓurs, John veut rĂ©concilier sa famille. Une paix fragile s’installe, aussitĂŽt ruinĂ©e par une tragĂ©die. Mais sa mĂšre a lĂ©guĂ© Ă  John un don prĂ©cieux : la musique. Un jeune homme tourmentĂ© trouve enfin sa voie. "

Mes films de mars - 2

IntĂ©ressante biographie de John Lennon. Personnellement il m'a manquĂ© l'arrivĂ©e de Ringo Star dans ce qui allait ĂȘtre les Beatles!

Mes films de mars - 2

Contagion: Une pandémie dévastatrice au niveau du globe, démontre qu'un simple détail peut engendrer le pire des drames!

Mes films de mars - 2

J'ai trouvé le traitement du sujet original, sans tomber dans l'excÚs de panique apocalyptique habituel.

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 11:04
Mes films de novembre- 1

Polisse:

un film primé à Cannes, qui a défrayé largement les manchettes cinématographiques et que j'avais bien hùte de voir.

Je suis un peu déçue par le traitement qui est juste trop paris parisien. Je sais bien que c'Ă©tait le but de montrer le quotidien de cette brigade sauf que de voir tous ces intervenants entassĂ©s dans le mĂȘme bureau, s'interchanger au grĂ© des humeurs lors d'interrogatoires et le top de l'indĂ©cence.... pliĂ©s de rire devant l'adolescente qui ne rĂ©alise juste pas, combien son comportement pour rĂ©cupĂ©rer son tĂ©lĂ©phone portable est puĂ©ril....

Il y a bien évidemment des questionnements graves, basiques, fondés sur des réalités dramatiques, qui font les bons points de ce long métrage.

Mes films de novembre- 1

Red:

" L'heure de la retraite a sonné ! Mais dans certaines professions, la transition peut s'avérer difficile : Franck ne supporte pas l'inactivité, son collÚgue Joe végÚte en maison de retraite, Marvin use d'amphétamines et Victoria fait des petits boulots. Pas facile de décrocher quand on a été... agents de la CIA toute sa vie ! Pourtant, quand leur ancien employeur décide d'éliminer pour de bon ces agents un peu trop compromettants, il va découvrir qu'en dépit de leur ùge, ce sont encore de redoutables adversaires. "

Mes films de novembre- 1

Ce n'est pas le film du siÚcle mais le scénario tient la route et c'est une belle brochette d'acteur dans un film assez enlevant.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de beolouk
  • Le blog de beolouk
  • : De tout, de rien dans la vie d'une Québécoise vivant en Suisse
  • Contact

Bienvenue

iiiiii.gif

Merci de passer me voir!

Recherche

Coups de coeur:

 

tintin2-033.jpg

 

17 av 12 016

Ma liseuse:

 

 

archos.jpg

Cliquez sur l'image pour voir les détails.